La santé reproductive

Préserver la santé reproductive

Le tableau de la méthode de l'ovulation Billings™ peut être diagnostique.

 

Les modifications de la glaire cervicale sont un reflet exact de ce qui se passe au niveau des hormones de la reproduction. Votre tableau sera un compte rendu fidèle de ces activités hormonales. Une fois que vous avez appris à reconnaître ce qui est normal pour vous, vous êtes capable d'identifier ce qui ne l’est pas.

 

Si vous remarquez des irrégularités dans votre profil, comme un saignement anormal ou un profil inhabituel de sécrétion, vous pourrez vous rendre chez votre médecin pour qu'il en recherche la cause. Le tableau fournira à votre médecin une aide précieuse pour diagnostiquer le problème et mettre au point le meilleur traitement pour vous soigner.

Un dysfonctionnement ovulatoire est l'absence d'ovulation ou une activité anormale au niveau de l'ovulation. Il s’agit d’une cause majeure d'infertilité. Il est souvent associé à des cycles menstruels irréguliers et est habituellement lié à des troubles hormonaux.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Des anomalies des hormones surrénales et ovariennes sont la cause la plus fréquente de dysfonctionnement ovarien, et l'exemple le plus commun en est le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

On estime qu’ à au moins 10 pour cent de femmes ont un SOPK, mais beaucoup l’ignorent. Souvent les femmes qui ont un SOPK ont une résistance à l'insuline, qui provoque des taux élevés d’insuline. Leurs ovaires et glandes surrénales peuvent aussi produire de la testostérone en trop grande quantité. Souvent l'ovule n’est pas libéré par l'ovaire, et donc il n'y a pas ovulation. 

Les personnes qui ont un SOPK ont très certainement eu des cycles irréguliers dès leurs premières règles. En tenant leur tableau avec la méthode Billings, elles peuvent en continu remarquer un type fertile ou infertile de profil de glaire.

 

Autres désordres hormonaux

Hyperprolactinémie: La prolactine est une hormone associée à l'allaitement maternel, mais parfois le taux de cette hormone s'élève après la prise de certains médicaments ou en raison de certaines conditions comme une tumeur hypophysaire ou un déséquilibre hormonal tel que l’hypothyroïdie.

 

L’excès de prolactine interfère avec les hormones qui contrôlent la croissance des follicules. Les femmes qui ont un tel trouble hormonal peuvent ne pas avoir de règles du tout, avoir un saignement irrégulier ou avoir des cycles courts avec de faibles saignements (spottings) prémenstruels. Une hyperprolactinémie peut être traitée par des médicaments.
 

Hyperthyroïdie/hypothyroïdie: Les femmes qui ont des taux d'hormones thyroïdiennes trop élevés peuvent avoir des cycles menstruels irréguliers avec de longs intervalles entre les menstruations et exceptionnellement un saignement léger.

 

Les femmes qui ont des taux d'hormones thyroïdiennes qui sont trop bas peuvent avoir des saignements irréguliers qui peuvent être anormalement abondants et prolongés. 

Cycles irréguliers: Quand consulter?

Parfois les irrégularités dans le cycle peuvent être une indication d’un désordre hormonal ou d'une pathologie sous-jacente exigeant une investigation médicale.

Si vous constatez des changements dans votre tableau qui vous perturbent et n'ont pas d'explication logique, n'hésitez pas à contacter immédiatement votre monitrice  pour lui demander de l'aide.

 

Elle pourra vous aider à identifier ce qui se passe à partir du tableau et vous indiquer si une consultation est nécessaire.

Écrivez-nous! 

Pour toutes questions, pour obtenir une formation ou pour réserver une rencontre d'information, n'hésitez surtout pas!

info@servicevieamour.org

Appelez-nous sans frais: 1-866-319-9156           
Visitez notre page
  • Facebook Social Icon